Tanka parisiens, autour de Saint-Sulpice

Le tanka est un journal de la vie émotive du poète.
Ishikawa Takuboku

Tanka parisiens, autour de Saint-Sulpice

les marchands du temps
distribuent les bâillons
place des poètes –
les colonnes du narthex
abritent d’autres misères

l’acier des poignées
aux fermetures des portes
claquait sec
sur les sièges en bois dur
inconscients – amoureux !

archives soixante-huit
le passé en noir et blanc
mais pour moi seul
le cinéma de ma nuit
en technicolor parfois

absurde combat
entre Jacob dépouillé
et l’Ange aux ordres
d’un pouvoir dominateur
aveuglant et sûr de lui

j’ai vu tout the Wire
House of Cards The Walking Dead
Carnivale et Oz
de quelle chapelle sortent
ces noirs récits de l’enfer ?

Alhama Garcia

Journal des lisières : 52 Tanka-suite – #6

Advertisements